Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

12 février 2008 2 12 /02 /février /2008 20:58
ETATS-UNIS -1955



Editions Denoël et d'ailleurs

Ce roman peu connu de Norman Mailer a été publié en 1955 après avoir été refusé par dix éditeurs ! Il faut dire que le polémiste qu'est Mailer n'y va pas "avec le dos de la cuillère" : il dépeint la jungle hollywoodienne des années 50 avec ses producteurs dégénérés, ses starlettes nymphomanes et ses souteneurs. Le "Parc aux cerfs" était un quartier de Versailles sous Louis XVI où était installées les maîtresses du roi, sous la houlette de la Marquise de Pompadour. Par extension, il désigne un lupanar.

Il est vrai qu'Hollywood ressemble à un vaste lupanar : le roman met en scène le double de l'écrivain qui fait l'apprentissage de cette jungle après avoir été pilote de l'air pendant la Seconde Guerre Mondiale. Décidé à devenir écrivain, il s'offre une année sabbatique au "Désert d'Or" : il y rencontre une ex-journaliste, un metteur en scène sur la touche à cause de la chasse aux sorcières, un producteur entremetteur, un souteneur homosexuel et des actrices voulant percer dans le milieu. Les hommes s'échangent leurs maîtresses, on se refait une célébrité en se mariant avec un homme réputé homosexuel, on adapte sa destinée d'orphelins en film...quittte à y perdre sa dignité. 

On pense bien sûr à Scott Fitzgerald qui a si bien peint les paradis artificiels. Mailer peint avec beaucoup de vérité ce milieu dégénéré près à toutes les compromissions. On est proche du reportage, l'écriture est très simple, presque exclusivement consacrée aux dialogues des personnages. 

Les personnages sont très bien dessinés : les femmes caricaturales, les princes dégénérés, les petits débutants hésitants, les producteurs à l'affût de la publicité. C'est très divertissant, on a l'impression de voir un film américain des années 50. 

Un extrait :

"Savez-vous ce qui se passerait si vous épousiez le garçon qu'il faut. disons, par exemple, un acteur qui viendrait en neuvième ou en septième position sur la liste des grands favoris du public ? Vous pensez peut-être que la côte de votre couple serait une moyenne entre vos deux côtes individuelles ? Pas du tout. Vous atteindriez tous les deux la cote la plus élevée du pays. Savez-vous pourquoi? Deux plus deux ne font pas quatre, mais cinq et bientôt dix, en vertu de la loi des intérêts composés. Pensez à cela, Lulu. Un bon mariage est plus sûr que n'importe quel placement à intérêts composés. Lulu Meyers épousant n'importe quel  homme ayant une côte élevée dans la faveur du public, cela donnerait le couple n°1 des Etats-Unis d'Amérique, c'est à dire u monde entier"



Partager cet article

Repost 0

commentaires