Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

3 décembre 2005 6 03 /12 /décembre /2005 23:28

TURQUIE

Gallimard 2005 -Prix Médicis du roman étranger

 Orhan Pamuk, l'écrivain turc le plus lu aujourd'hui en Europe (avec Yachar Kemal) est un écrivain engagé poursuivi par le gouvernement turc pour avoir dit publiquement que son pays était responsable de la mort de plusieurs milliers de kurdes et de millions d'Arméniens. Il risque de six mois à trois ans de prison.

 L'ensemble de ses romans examine les liens entre l'Occident et l'Orient que ce soit au XVIe siècle (Mon non est rouge-voir article) ou de nos jours.

 C'est le cas de Neige son dernier roman: Ka, un poète - journaliste turc exilé politique en Allemagne, part faire un article à Kars, un village reculé de l'Anatolie; il veut enquêter sur un fait divers sordide: le suicide de jeunes femmes voilées. Il arrive à la veille d'élections municipales où s'affrontent nationalistes, islamistes et laïcs. Mais Ka est aussi venu pour de plus humbles raisons: rejoindre une ancienne camarade de fac, Ipeck, dont il est secrètement amoureux.

 A peine arrivé à Kars, il est témoin de l'assassinat du directeur de l'Ecole Normale qui a interdit le port du voile et d'un putch militaire à l'occasion d'un spectacle de propagande. A partir de ce moment, il va être sollicité par les membres des deux factions adverses: les étudiants islamistes avec leur chef, Lazuli, amant de la soeur d'Ipeck d'un côté et les ultralaïcs de l'autre: l'acteur Sunay, acteur de théâtre s'improvisant dictateur d'un jour soutenu par les militaires.

Au sein de ces luttes intestines, Ka veut d'abord assurer son bonheur (repartir en Allemagne sain et sauf avec Ipeck) et écrire ses poèmes inspirés de la neige qui paralyse les routes et isole le village tombant peu à peu dans l'anarchie...

Dans cette atmosphère très poétique, Pamuk se garde bien de signer un roman manichéen: en effet, la lutte contre les islamistes est menée par des militaires anti-démocrates ou des acteurs fantoches, dictateurs d'un jour. Pamuk critique également les ultralaïcs qui prônent la lutte contre les islamistes au mépris de la démocratie. Les Occidentaux en prennent aussi pour leur grade en soutenant les militaires qui mâtent les islamistes et en regrettant l'absence de démocratie en Turquie. Les  laïcs prônant la démocratie méprisent la culture et les idéaux des orientaux...Ka, lui -même, est un héros ambigu se démenant au sein de ses luttes pour assurer son bonheur. Il devient l'intermédiaire entre les deux factions rivales. L'écrivain mêle habilement la quête du bonheur et de l'amour aux contraintes de l'engagement politique.

Ce titre peut être aussi vu comme un roman à suspens où l'étau se resserre progressivement sur Ka. Le destin est en marche dès les premières pages. S'y mêle une réflexion philosophique sur le lien entre le flocon de neige et l'être humain...

Un livre à lire de toute urgence à l'heure du débat sur l'entrée de la Turquie dans l'Union Européenne. A noter que Pamuk milite pour l' intégration...

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marc 27/06/2010 22:25



C'est un roman marquant, et qui fait comprendre de nombreuses choses sur la Turquie actuelle.



Manolos 21/05/2008 20:27

Pamuk est un auteur extraordinaire et son nobel est bien mérité

celinette 20/02/2006 19:49

  bonjour sylvette,
je n'ai pas trouvé  "neige " à ma bibliothèque, alors j'ai pris "le livre noir" du même auteur, on rentre de suite dans une atmosphère.
je trouve l'écriture un peu trop dense à mon goût, mais ceci est un commentaire tout  à fait personnel.
Dans ma recherche de liste de livre, j'ai trouvé "il était une fois un vieux couple heureux", de mohammed khaîr-Eddine", je découvre, et comme l'indiquait déjà son titre, on rentre dans un texte doux, méditatif, où la simplicité de la vie est mis en valeur.
merci à Mohammed khaîr-Eddine, je vais d'écouvrir dautre de tes ouvrages.
Célinette
 

Alain 04/12/2005 18:55

Extrait

Profitons de son somme pour donner sans bruit quelques informations à son sujet. Il vivait depuis douze ans en Allemagne une vie d'exilé politique, mais à aucun moment ne s'était trop intéressé à la politique. Sa passion essentielle, toute sa pensée, c'était la poésie. Il avait quarante-deux ans, et ne s'était jamais marié. Même si on ne le remarquait pas, puisqu'il était replié sur son siège, il était plutôt grand pour un Turc ; il avait le teint clair que le voyage avait terni, et les cheveux châtains. C'était un timide qui aimait la solitude.

Alain 04/12/2005 18:38

07/11/2005 - "Neige" d'Orhan Pamuk, prix Médicis étranger

Il s'agit d'une des deux principales distinctions françaises récompensant un roman étranger, avec le Femina, décerné le même jour à l'Américaine Joyce Carol Oates pour "Les chutes" (éd Philippe Rey).

Roman à suspense et livre politique, "Neige" est un plaidoyer pour la laïcité, une réflexion sur l'identité de la société turque et la nature du fanatisme religieux.


Source Radio France
La suite de l'article fort intéressant qui dépasse la simple critique du livre

http://www.radiofrance.fr/divers/thematiques/radiodulivre/actualite/index.php?numero=305051878