Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

21 novembre 2005 1 21 /11 /novembre /2005 09:00

Océane et Licorna (suite et fin)

A la rencontre de la reine de la voûte céleste....

Pour arriver jusqu’à la reine de la voûte céleste, il fallait traverser toutes sortes de nuages translucides ressemblant à de la gaze. Océane avait l’impression de voyager dans d’épais flocons de neige éclatants de blancheur. Soudain, une voûte d’un bleu éclatant succéda à cette armée de nuages blancs.

 

Licorna et Océane montèrent encore plus haut, jusqu’à se qu’il se trouvent devant la limite de cette voûte. Et la frontière de la voûte était justement gardée par l’énigmatique reine Célesta. Sa peau et sa robe étaient chacune de couleur bleu, mais on aurait dit qu’à chaque point du visage ou de la robe, un pigment unique de bleu la colorait : bleu azur, lapis-lazuli, marine, ciel. Cette multitude de bleus venait en réalité du fait que la lumière des étoiles éclairait différemment chaque partie du visage et de la robe, comme si l’on projetait des lumières différentes sur une ombre chinoise.

 

Ses yeux turquoise d’une lumière éclatante irradiaient l’espace alentour. Ses longs cheveux d’argent servaient à délimiter la frontière entre le monde translucide des étoiles et celui du monde obscur, inexploré.

 

– Madame la Reine, je vous présente la petite Océane qui ne peut se servir de ses jambes sur la Terre, et qui rêve chaque soir de devenir légère comme un petit oiseau virevoltant à travers les nuages.

 

– Océane, quel joli prénom. L’océan est donc ton élément. Toi qui rêves de quitter la pesanteur de la terre, pourquoi ne pas devenir un poisson ?

 

– Mais comment peux-tu décider de transformer l’océan comme cela ! Tu n’es pas la reine de l’océan mais la reine de la voûte céleste : je ne peux donc tout au plus devenir qu’une étoile filante, répondit Océane.

 

– Tu te trompes ! Je règne sur les éléments qui contiennent de l’eau : le ciel dispense de l’eau grâce aux nuages, et l’océan est une immensité d’eau. Je peux donc te transformer en poisson.

 

– Mais j’ai envie de garder ma forme humaine et mon visage. Si seulement je pouvais garder mon visage et abandonner mes jambes inertes qui m’empêchent de voler ou de nager ! dit-elle désespérément.

 

Soudain, Licorna eut une idée surprenante.

– J’ai trouvé, pourquoi ne pas te transformer en une petite sirène ? Une queue de poisson se substituerait à tes jambes de pierre, et te permettrait de voyager dans les profondeurs bleutées de l’océan.

 

– Oh oui, garder ma forme humaine tout en pouvant nager parmi les dauphins et les étoiles de mer !

 

– C’est tout à fait possible pour moi ! répondit Célesta.

 

– Mais si je deviens une petite sirène, alors je ne pourrai plus voyager dans le ciel étoilé avec Licorna !

 

– Si ce n’est que cela qui t’empêche de devenir une sirène, je pourrai bien te faire valser sur mon dos dans les airs, mais pas trop longtemps car désormais, tu seras un élément de l’océan !

 

La transformation pu alors avoir lieu. Licorna vola à hauteur des yeux de Célesta. Ces derniers émirent une lumière bleuâtre qui enveloppa Océane. Une poussière d’or vint recouvrir provisoirement sa peau, puis au bout de quelques minutes, une magnifique queue de poisson apparut à la place de ses jambes inertes.

 

Océane dit adieu à Célesta, puis, de retour sur le doux pelage blanc de Licorna, elle se dirigea lentement vers l’océan.

 

Le jour commençait à se lever sur l’immensité bleue. Le soleil, encore timide, donnait une teinte pourpre à l’océan. Les vaguelettes étaient éclairées de la faible lueur des rayons du soleil, si bien que l’on aurait pu croire que des candélabres marins illuminaient la surface de l’eau.

 

– Il ne me reste plus qu’à te dire au revoir, petite Océane !

 

– Au revoir et merci, et reviens me voir souvent !

 

Nage, nage petite sirène dans cet univers de légèreté et de pureté. Oublie la pesanteur de la terre, petite plume ! Tu es entrée dans le royaume de la grâce !

 

Parfois, au coucher du soleil, on pouvait voir un magnifique cheval blanc ailé qui créait d’immenses vagues en galopant sur une eau couleur pourpre. Une petite sirène était installée sur son doux pelage d’albâtre.

 

Deux créatures fantastiques dans le royaume magique du crépuscule du monde…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvie - dans Mes histoires
commenter cet article

commentaires

mimick96 24/04/2011 19:29



Bravo !!


C'est un très beau conte, c'est décidé, je garde votre site dans Mes Favoris !! De proposer ce conte gratuitement sur le Net, c'est super gentil.


En tous cas, n'abandonnez pas votre projet, c'est un bon blog, et je vois que vous y mettez du temps et du coeur.


 


 



Sylvie 25/04/2011 20:29



Merci beaucoup pour vos encouragements !



Gérard 29/10/2006 00:39

Bonjour et félicitations pour votre blog.
Je suis collectionneur de livres et particulièrement des livres des éditions Nelson. J'ai donc commencé par faire un inventaire complet de cet éditeur, et je vais probablement bientôt commencer à faire quelques articles sur le contenu de certains livres. Vous m'en avez donné envie. Mon blog s'appelle :
nelson.blogourt.fr
Pour la partie création, j'ai écri une histoire de fée que j'ai commencé à mettre en ligne sur un autre blog :
vaporisia.blogourt.fr
Peut être aurais-je un avis de votre part dans les commentaires, si vous allez y faire un tour !
Merci par avance.
 

dda 27/11/2005 17:06

C'est très joli. Ah le pouvoir des rêves.

clem 23/11/2005 18:10

c est tres beau !
j adore !
clem.