Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

Archives

16 novembre 2005 3 16 /11 /novembre /2005 23:09

Gallimard, 2005

Prix du roman Fnac

Le dernier roman de Pierre Péju est totalement différent de Naissances et de La petite chartreuse. Péju change de style en misant sur le roman historique se déroulant sur une longue période, de 1962 à 2037 ! 

Il relate la vie de deux enfants qui , bien que nés après la Seconde Guerre mondiale, en subissent les conséquences: Pierre, dès l'adolescence a découvert les horreurs de la guerre: son père, ancien résistant, est assassiné pour des motifs obscurs dans le jardin du Luxembourg. L'année de ses seize ans, il séjourne en Allemagne et fait la connaissance de Clara, fille d'un ancien médecin de la Wehrmacht. Elle lui révèle les horreurs qui se sont déroulées deux ans plus tôt dans ce village paisible: un homme, rongé par ses actes lors de la guerre a étranglé ses deux enfants dans la forêt.

Le roman est l'histoire de ses deux êtres qui se croiseront à plusieurs reprises au cours de leur vie: Pierre deviendra sculpteur pour tenter de vaincre son malaise tandis que Clara photographiera les grands conflits du siècle, à la recherche constante de la nature du mal.

Enfants de la paix, Paul et Clara ressentent  pourtant au plus profond d'eux-mêmes les fêlures de guerre et l'emprise du mal. L'auteur nous livre une réflexion sur le mal du "XXème siècle". Il s'agit d'un roman profondément pessimiste: les personnages semblent happés par le malheur ambiant; ils ressentent un malaise malgré la paix ambiante.

Le grand mérite de Péju est d'avoir écrit un vrai roman se déroulant sur une bonne partie de la deuxième moitié du XXe siècle et jusqu'en 2037 ! Il lie habilement histoire collective et histoire individuelle en analysant le poids des événements historiques et des guerres sur les destins individuels. On est loin de romans nombrilistes contemporains.

Néanmoins, je n'ai pas retrouvé la qualité d'écriture et la poésie de Naissances et de La petite Chartreuse.

Ce roman se lit agréablement mais je n'ai à aucun moment ressenti l'émotion des précédents romans !

Partager cet article
Repost0

commentaires

G

http://feqrfgdfgbafe.host.com
desk3
[url=http://feqsfgdfgbafe.host.com]desk4[/url]
[link=http://feqafgdfgbafe.host.com]desk6[/link]
Répondre
Y
Je suis en train de lire ce livre et contrairement à vous je retrouve l'auteur de La petite chartreuse. L'émotion aussi y est trop présente je conçois difficilement qu'on ne s'émeut pas de la scéne des femmes juives ukrainiennes. Ce blog est trés interessant cependant j'aimerais signaler une petite erreur le héros s'appele Paul (à un moment il est écrit "Pierre").
Répondre
C
voilà y a longtemps que je n'étais pas revenue à la recherche d'un bon livre.
bon celui-là ne m'intéresse pas.. puis s'il n'y a pas l'émotion alors pas de regrets, je vais voir les autres livres sur ton blog.
clem.
http://blogs.aol.fr/cerise3333/glantine/



Répondre
P
Ah? Moi j'ai vraiment beaucoup aimé (surtout la première partie, à vrai dire).Mais je n'ai pas lu les autres Péju : dois-je comprendre que tu me les conseilles?
Répondre