Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

8 novembre 2005 2 08 /11 /novembre /2005 00:00

Bon allez, je me lance !

Etant donné que j'adore la littérature, il fallait bien que je me lance un jour dans l'écriture ! J'ai écrit plusieurs contes pour enfants (ou grands enfants !). J'ai longtemps hésité avant de vous en faire part.

Voici donc la première partie d'un conte, Atchoum!, qui met en scène.....je vous laisse deviner...

Préférez-vous le lire en entier d'une seule traite ou que je le publie par épisode?

Donnez-moi des avis honnètes, je vous en prie !

ATCHOUM !

 Adrien commençait à s’assoupir dans son lit douillet lorsqu’il entendit dans la pénombre fantomatique un bruit ressemblant à un Atchoum !

 

 « Tiens, tiens , c’est encore Papa qui s’enrhume ! Quelle idée de laisser la fenêtre ouverte ! Moi, au moins, je suis au calme. Avec la fenêtre fermée et adieu les rhumes ! »

 Quelques minutes plus tard, encore des «  Atchoum ! ». C’est alors qu’Adrien dut se rendre à l’évidence. Ces Atchoum étaient bien trop rapprochés de son lit pour venir de la chambre de Papa et Maman. Adrien alluma sa lampe de chevet et se leva pour enquêter sur l’origine de ces mystérieux atchoum. Ce n’était tout de même pas ses peluches ni ses jouets qui s’enrhumaient ! Ces créatures sont superpuissantes et peuvent vaincre sans difficulté les attaques des fantômes enrhumeurs !

Adrien passa tout de même en revue l’assemblée de ses jouets. Mais tout le monde dormait bien tranquillement. Les meubles pouvaient-ils faire Atchoum ? Adrien ausculta comme un docteur le bois de son lit. Aucune trace de rhume. Ce fut au tour de la table de nuit. Et là, il n’entendit que le tic tac de son réveil.

Il n’y avait plus que la bibliothèque à ausculter. Adrien caressa de son oreille attentive les rayonnages de sa bibliothèque. Il n’y avait aucune aspérité capable de faire passer les fantômes enrhumeurs. Et de toute façon, la bibliothèque était bien garnie de livres ; les courants d’air trouvaient porte close…

Pourtant, lorsqu’ Adrien examina ses livres, son oreille se dirigea vers un recueil précis, son livre de chevet préféré «  les contes du marchand de sable ».

Lorsqu’il prit ce recueil, un atchoum ! magistral retentit dans les oreilles du petit garçon. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il ouvrit les pages de ce recueil ! L’encre coulait des lettres imprimées si bien que la plupart des pages ne ressemblaient plus qu’à des centaines d’yeux pleurant des larmes noires. Il y avait aussi d’autres pages qui présentaient des lignes d’écriture en zig zag  comme si les mots grelottaient de froid.

 

En refermant le livre, Adrien découvrit sur la couverture de minuscules gouttelettes d’eau argentée Le livre commençait à geler ! D’ailleurs, la  main de l’enfant rougissait et était parsemée d’une poussière glacée. Il fallait faire quelque chose pour réchauffer le livre ! Quel était donc le fantôme responsable de ce rhume bizarre ?

Adrien réfléchit quelques minutes et se dit en lui-même que lorsque l’on a froid, il faut se couvrir. Le garçonnet ouvrit donc son armoire et en sortit une belle écharpe rouge.

« Cela fera forcément l’affaire. Une journée au chaud et le rhume sera terminé ! »

Adrien emmitoufla donc avec soin le livre gelé avec la belle écharpe rouge.

Rassuré par le fait d’avoir accompli une bonne action, Adrien retourna se coucher mais son sommeil fut tout de même perturbé par des rêves du Grand Nord : des esquimaux maléfiques qui venaient le transformer en statue de glace ou des ours blancs qui se nourrissaient de feuilles imprimées et de bois de bibliothèque…

Puis le réveil sonna. Notre médecin des livres était encore bien endormi après cette nuit bien agitée. Si bien que lorsqu’il ouvrit enfin les yeux, il se rendit compte qu’il n’avait plus qu’un quart d’heure pour déjeuner et s’habiller avant de partir vers le chemin de l’école. Il n’eut donc pas le temps de voir si la santé de son livre s’améliorait.

Par contre, il y repensa tout au long de la journée et se précipita dans sa chambre dès la fin de l’école.
Il dénoua doucement l’écharpe rouge et entrouvrit « les contes du marchand de sable »Mince alors ! L’écharpe rouge n’avait eu aucun effet ! Les lettres pleuraient toujours leur encre et les lignes d’écriture étaient comme saoules …Premier médicament inefficace …

La suite viendra demain....

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvie - dans Mes histoires
commenter cet article

commentaires

Fatine 17/06/2010 19:02



Je viens de lire la première partie de ce conte et j'avoue que c'est très...attachant! mais surtout, très original, bravo.


Justement, je cherchais à vous poser une petite question à ce sujet. Ayant lu tant de livres, comment faites-vous pour ne pas tomber dans le plagiat?


J'ai moi-même essayé de me lancer dans l'écriture mais à chaque fois je me rendais compte que ça ressemblait à un roman que j'avais lu précédemment 


 


Aidez-moi s'il vous plaît!!



aku53 13/05/2009 15:36

cool,moi aussi  je me suis lancé dans l'écriture.http://aku53.skyrock.com/

dda 08/11/2005 21:30

OUii, la suite, la suite... pourquoi j'ai pas eu des histoires comme celle-là moi, quand j'étais petite ???

gentle13 08/11/2005 11:41

Magnifique conte je dois l'avouer, j'aime bien ça touche l'enfant qui sommeille toujours en nous, oh ! Non moi je ne m'en plains pas bien au contraire je dis encore,encore..Jankélevitch à dit le courage c'est le commence de tout.
Bises

elisabeth 08/11/2005 10:01

Sylvie, je viens de le lire. J'aime beaucoup, vraiment. je vais le montrer à mes enfants. un morceau chaque jour paraît un bon rythme.
Et bravo pour oser te lancer. Tu vas faire plaisir à plus d'un et les autres ne se plaindront pas!