Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

15 juillet 2007 7 15 /07 /juillet /2007 22:34

Pièce écrite en 1906

Partage de midi













Mise en scène par Yves Beaunesne à la Comédie Française (mars-juillet 2007)

Je suis allée voir la semaine dernière Partage de midi à la Comédie Française ; de Paul Claudel, j'avais uniquement de lointains souvenirs de cours de français concernant Le soulier de satin et du thème de l'oeuvre de Claudel : l'éternel conflit entre l'amour charnel et la spiritualité.
Partage de midi












J'ai donc redécouvert Claudel à l'occasion de cette pièce. L'intrigue met en scène un femme,Ysé et autour d'elle trois hommes amoureux : son mari, Ciz, son ancien amant Amalric et l'homme qu'elle va aimer à la passion, Mesa.
Ces 4 personnages vont se rencontrer sur un paquebot voguant sur la Mer de Chine. Lorsque la pièce commence, il est midi et le soleil brûle les coeurs...
 
On apprécie dès le premier acte la poésie des noms et des lieux ; que de noms exotiques rappelant le métier de diplomate de l'auteur !
 
A Midi, donc, Ysé se languit de ce mari matérialiste si peu passionné. Amalric, un aventurier peu scrupuleux la courtise mais en vain. C'est vers Mesa qu'elle se tourne. Ils se déclarent mutuellement l'amour absolu. Mesa propose à Ciz une mission risquée. Les deux êtres vont pouvoir vivre leur amour. Le troisième acte nous plonge brusquement dans un abri au milieu de la jungle ; les colonisés veulent bouter les européens hors de leur territoire. Et l'on retrouve mystérieusement  Ysé en compagnie d'Amalric. Mesa l'a quittée le temps qu'elle accouche de leur enfant ...
 
J'ai été vraiment surprise par cette pièce ! Bien sûr, on y retrouve la poésie, la beauté lyrique qui ont fait la célébrité de Claudel. Il s'agit vraiment d'un poème en prose ! La fin, véritable apothéose d'outre-tombe, est vraiment sublime.

Mais cette pièce est vraiment particulière dans la mesure où Ysé est partagée entre trois hommes, échappant ainsi à la dualité traditionnelle entre mari et amant. Le mari est vite évincé et Ysé se retrouve entre un aventurier vulgaire et un idéaliste. 

C'est la mort qui finalement décidera du sort de l'amour entre Mesa et Ysé. 

C'est bien sûr Ysé qui est le personnage central de la pièce ; à elle seule, elle rassemble les trois figures masculines de la pièce : à la fois féline et divine, égoïste et passionnée, manipulatrce et aimante, elle ne peut bien sûr se "fixer". C'est donc un personnage très ambigu, complexe. Le spectateur oscille constamment entre la sympathie et le mépris...
 
J'ai vraiment éprouvé ce sentiment ; on ressort de la pièce chamboulé, partagé ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvie - dans Théâtre
commenter cet article

commentaires

Senneville 13/05/2008 20:53

Bonsoir,Pensez-vous que le personnage de Ysé, dans toute sa compléxité, a un lien avec le personnage de Yseult. Merci de votre réponse.Cordialement,Gilles

Sylvie 18/05/2008 09:26


Je ne pense pas car il y a vraiment cette idée de partage entre 3 hommes. Mais je ne suis pas une spécialiste ! Il faudrait lire une étude sur Partage de midi.


Falbalas 29/07/2007 09:41

Un jour , il y a longtemps, en feuillettant ce livre je me suis dit que Ysé était un bien joli prénom et Amalric ausi.....Aujourd'hui, ma fille s'appelle Ysé ;-))!Cela ne fait pas du livre un de mes preférés, mais quand même ce Paul Claudel quel amoureux! n'oublions pas que ce récit est basé sur 'une réalité' la sienne....

anjelica 20/07/2007 10:27

Je ne viens pas te parler de Claudel, je ne l'ai jamais lu. Je viens pour te dire que j'adore la nouvelle déco de ton blog ainsi que la jolie bannière !

katell BOUALI 17/07/2007 10:09

J'ai vraiment beaucoup de mal avec Claudel. Mais ton billet titille une certaine curiosité chez moi.