Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

2 novembre 2005 3 02 /11 /novembre /2005 00:00

Gallimard, 1984-Prix Renaudot 1984

Voici le roman qui  a fait découvrir Annie Ernaux, l'une des plus grandes "écrivaines" contemporaines françaises.

Il s'agit d'un hommage rendu à son père d'origine modeste, garçon de ferme, ouvrier puis petit commerçant. Fier de sa "place", il craint toujours de retomber de l'échelle sociale. Sa fille (Annie Ernaux elle-même), agrégée de lettres, a réalisé mieux que personne ce rêve d'ascension sociale. Par l'écriture de ce livre, elle tente de se remémorer la figure de son père, son langage, ses mimiques.

Elle va donc opérer un travail sur la langue en essayant de retrouver le langage de l'autre, la langue originelle qu'elle a perdu. Ernaux convoque ainsi les expressions du petit peuple en les écrivant en italique pour aller au plus prêt de la vérité. Elle veut à tout prix donner une dignité à ces petites gens qui tout en étant modestes, voulait paraître "convenables".

Ernaux examine bien le processus d'ascension sociale, particulièrement dans La honte : le jour où elle a vu ses parents se battrent, elle a eu honte de ses origines car elle était déjà passée de l'autre côté de la barrière sociale. Mariée à u intellectuel pure souche, elle renie sa condition modeste;

Mais avec le temps et ce beau travail d'écriture, elle comprend son erreur et donne à ses parents le plus beau des hommages tout en analysant finement ses états d'âme. L'écriture devient un moyen de recouvrer la mémoire et de faire revivre les disparus.

Toute l'oeuvre de Annie Ernaux est basée sur ce projet: aller au plus profond de l'intime, dire le vrai grâce à un beau travail sur l'écriture, sur la découverte du mot juste.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

une étudiante 28/07/2009 22:41

Bonjour, Tout d'abord je tenais à vous féliciter pour votre site qui est très bien fait et très instructif.Je suis actuellement en train de réaliser un étude sur "la place" d'annie ernaux pour l'école.Je cherche désesespérément d'autres oeuvres,tableaux ou films qui traitent en quelques sorte des mêmes sujets que ce livre (l'ascension sociale et les incompréhensions inter-générationnels).C'est pourquoi je m'adresse à une fan de littérature qui pourrait peut être me donner quelques idéesJe vous remercie d'avance.Cordialement.

bibi. 08/11/2008 16:03

Bonjour!Je suis en 1ère L et j'apprécie beaucoup votre blog. Merci! et Bonne continuation!!

murcia 11/06/2007 20:02

Grand-père me propose de prendre un cahier. Pour noter ce qu'il à me dire sur son potager. Il est malade, il ne peut plus aller à son potager. Il y a la route il ne peut plus traverser, le potager a été vendu. Je n'ai pas de cahier. J'ai envie de faire de la vidéo et de repartir en angleterre retrouver Mag. Grand père est venu en France grace à la place de boulanger qu'il a trouvé dans l'armée. Grace à elle, il a été muté avant les événements d'Algérie. Je ne sais pas qu'il faut écrire maintenant ce qu'il a à dire parce que je ne sais pas non plus qu'il va bientôt perdre toute sa mémoire. Je ne sais pas que quand je vais revenir d'Angleterre, même si je reviens bientôt, de tout ce qui est récent, il va tout oublier.

rotko 06/11/2005 09:54

tu disais Ernaux examine bien le processus d'ascension sociale, particulièrement dans La honte : le jour où elle a vu ses parents se battrent, elle a eu honte de ses origines car elle était déjà passée de l'autre côté de la barrière sociale. Mariée à u intellectuel pure souche, elle renie sa condition modeste;(1)
(2)Toute l'oeuvre de Annie Ernaux est basée sur ce projet: aller au plus profond de l'intime, dire le vrai grâce à un beau travail sur l'écriture
(1)les violences conjugales existent dans tous les milieux. A ernaux devrait le savoir, instruite qu'elle etait "à cte heure" ! je n'aime guèr eles ge,ns qui renient leur milieu, mais c'est perso, jele reconnais :-)
(2) par l'ecriture et laphotographie, puisqu'elle photographie s alingerie deposée en hâte pour fair e l'amour. On traque donc l'intime jusqu'à ce qu'on pourrit appeler d el'impudeur. Est ce grave ? là n'est peutêtre pas la question , encore que ...mais penser que ses pulsions interesent les autres jusque dans son linge intime, là est peutêtre la question...

dda 02/11/2005 21:09

Bon, l'heure est grave. Si je veux lire ce livre et les autres titres de Ernaux, il me faut négocier très finement avec mon petit frère qui les a presque tous. Cà va être dur, très dur. On ne touche pas à ces auteurs favoris.

J'ai plus vite fait d'aller voir à la bibliothèque.
@+