Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

2 juillet 2007 1 02 /07 /juillet /2007 20:08

Théâtre 



Norvège, 1890


Hedda Gabler est l'une des plus célèbres héroïnes de théâtre. Souvent présentée comme un monstre sans coeur, elle peut être considérée également comme une victime. Je suis allée voir cette pièce il y a une semaine au Théâtre de La Colline et je crois que j'ai été vraiment marquée à vie ; il y a une action dans la pièce qui est la plus tragique que je connaisse !

Henrik Ibsen, le plus grand dramaturge scandinave avec August Strinberg s'est beaucoup intéressé à la condition féminine à la fin du XIXe siècle : au sein du théâtre naturaliste, il dénonce une société corsetée dans ses principes qui ne voit que pour le souci des apparences. 

Hedda Gabler est une jeune femme qui vient de se marier avec un obscur professeur qui ne pense qu'à finir sa thèse sur la paysannerie orientale. Après son retour de voyage de noce, le mari espère obtenir le poste de professeur à l'Université. Mais il entre en compétition avec l'ancien amour d'Hedda...Ce dernier est un brillant esprit mais qui gâche tout dans la débauche...


Je ne vous raconte pas tout; sachez seulement que cet acte est l'un des plus terribles que j'ai jamais vu au théâtre !

Sous ses allures de drame bourgeois où les ex maîtresses se vengent des nouvelles, cette pièce est une véritable réflexion sur la condition humaine. Hedda est certes jalouse de son ex-amant, de sa réussite et de sa nouvelle maîtresse lorsqu'elle , elle se contente de végéter autour de son époux si procédurier. Mais elle se bat également contre le vide de son existence, l'ennui, le néant. Devant la création, que ce soit devant une oeuvre écrite magistrale ou devant une étude spécialisée qui demande des années de compilation, Hedda ne voit dans sa vie à elle que le néant. Ces hommes créateurs empêchent certes Hedda de vivre une vie de couple mais c'est la création seule qui donne un sens à la vie. Hedda n'a plus qu'à mourir...

J'ai adoré cette belle réflexion sur l'art et également le mélange des genres. Nous assistons à une véritable tragédie de l'existence mais le ton tragique alterne avec des moment vraiment très drôles : il n'y a qu'a voir la Tante Julie qui chouchoute le marie d'Hedda pour passer vraiment un bon moment !

Pour moi, l'une des pièces les plus marquantes du répertoire...(après Phèdre de Racine !) Et sans doute l'un des plus beaux personnages féminins de la littérature mondiale.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires